4 KPIs pour mesurer le succès de la gestion de l’expérience produit (PXM)

Vous voulez libérer le potentiel de croissance de votre entreprise en améliorant l’expérience produit ? Par où commencer ? Akeneo vous propose une série sur le rôle du PXM (Product Experience Management) dans votre entreprise.

Nous parlons du concept de PXM depuis plus de deux ans maintenant, et ce sujet passionne de plus en plus de monde.

Les cadres supérieurs des équipes commerciales et marketing sont conscients du potentiel très prometteur du PXM pour libérer le potentiel de croissance des entreprises en améliorant l’expérience produit. Mais on nous remonte souvent la même question : par où commencer ? 

Comme pour toute décision ou tout investissement stratégique, il faut d’abord être capable de mesurer sa progression. « On ne gère bien que ce que l’on mesure », rappellent les experts en management. Dans cet article, nous verrons quels sont les KPIs à analyser pour mesurer votre réussite et identifier les axes d’amélioration.

Le taux de conversion

Puisque l’objectif est de libérer la croissance de votre entreprise, le KPI le plus logique semble être le chiffre d’affaires. Le problème, c’est que le chiffre d’affaires dépend de nombreux facteurs : la hausse des prix, l’ouverture de magasins, la multiplication des canaux de vente, la variété des offres produits, l’ouverture de nouveaux marchés, etc. Pour améliorer l’expérience produit de manière significative, il faudra notamment s’assurer que les données produits sont complètes et les listes de produits exhaustives. Cette amélioration de l’expérience produit entraînera une hausse du nombre de conversions. C’est donc bien le taux de conversion qu’il faut suivre de près. Ainsi, vous évitez de mélanger les différents KPIs liés au chiffre d’affaires : nouveaux produits, nouveaux marchés, différents canaux de distribution et autres stratégies de vente.

De toute évidence, les solutions PIM et PXM vous seront d’une grande aide pour étendre et adapter votre offre de produits et proposer à vos clients une formidable expérience dès le départ ! Mais pour analyser précisément le retour sur investissement du PXM, il faut partir d’un élément que vous connaissez, par exemple le taux de conversion de votre site e-commerce, puis en mesurer l’évolution avec le temps. Si vous opérez dans un environnement multicanal, mieux vaut considérer séparément les taux de conversion de chaque canal, et suivre leurs évolutions. La qualité de vos informations produits peut varier d’un canal à l’autre, pour plusieurs raisons. Si les niveaux sont trop différents, vous pouvez là aussi mesurer l’évolution de chaque canal séparément. Ainsi, vous pourrez décider où investir pour obtenir les meilleurs résultats. 

Raphaël Seroussi, Fondateur et Président de GSM55 explique qu’avec la mise en place d’Akeneo PIM, l’entreprise a vu augmenter fortement son taux de conversion : “Depuis l’installation du PIM, notre taux de transformation a été multiplié par 4.

La baisse du nombre de retours

En adoptant une solution PXM, vos données produits s’amélioreront. Résultat : vous convertirez davantage de visiteurs en clients. Mais avec la hausse du nombre de clients sur votre site, vous risquez aussi de constater une augmentation du taux de retours de vos produits. Si ces retours sont en partie liés au comportement des acheteurs, de nombreuses analyses montrent que près de deux tiers des retours sont dus à des erreurs de la part des retailers.

Parmi ces erreurs, on trouve des informations produits ou des contenus incomplets, mal rédigés ou inexacts. Les acheteurs ont alors l’impression que le produit qu’ils ont acheté ne correspond pas à la description. Observez donc votre taux de retour global, et ses différents motifs : quel pourcentage de produits sont renvoyés à cause de mauvaises données produits ? Si votre gestion de l’expérience produit est une réussite, vous devriez constater une réduction du nombre de retours, notamment ceux liés à des informations produits incomplètes ou inexactes.

Le time-to-market

Les évolutions de la demande des clients et les nouvelles tendances font que vous n’aurez jamais fini de diversifier votre offre de produits. Vous devez mettre à jour votre catalogue continuellement pour répondre aux nouveaux besoins de vos clients. Vous avez donc intérêt à être flexible et à pouvoir modifier votre offre rapidement, tout en évitant que des erreurs se glissent dans vos informations produits.

Le temps, c’est de l’argent. Votre PIM vous aidera à augmenter vos revenus en accélérant votre time-to-market et en augmentant le nombre de jours où vos produits sont en vente. Deux KPIs sont cruciaux pour mesurer l’efficacité de votre gestion de l’expérience produit : le temps nécessaire à vos équipes pour ajouter de nouveaux produits à votre offre, et la fréquence à laquelle vous devez mettre à jour vos informations produits. 

Notre client Myer a d’ailleur utilisé le PIM pour réduire son time-to market : “Nous sommes parvenus à réduire notre time-to-market de 400% et à élargir notre gamme pour la grande majorité de nos fournisseurs.” raconte Robert Schwab, Chef de Projet Senior / Spécialiste en Automatisation.

Les coûts d’enrichissement

Avec une bonne gestion de l’expérience produit , vous pourrez aussi réduire les coûts d’enrichissement des produits pour la vente. Enrichir les données produits prend du temps et coûte cher, surtout si vous utilisez un outil dépassé ou mal adapté pour collecter, gérer, enrichir et diffuser ces données. 

Choisir une solution PIM adaptée et l’intégrer à votre stratégie PXM vous facilitera la tâche et vous permettra de réduire considérablement les coûts liés à l’enrichissement et à la gestion de vos informations produits. Considérez l’évolution de vos coûts d’enrichissement comme un KPI de votre PIM : vous pourrez ainsi mesurer son impact sur votre chiffre d’affaires. Avec un PIM, tout le processus gagne en efficacité et vos équipes passent moins de temps sur des tâches manuelles. Vos coûts d’enrichissement devraient donc chuter

Grâce à Akeneo PIM, Midland Scientific a réussi à améliorer la productivité, et réduire les coûts d’enrichissement de $5 à $1 par référence produit.

Nous avons vu quelques-uns des KPIs clés pour mesurer l’efficacité de votre gestion de l’expérience produit. Vous pouvez bien entendu en utiliser d’autres en fonction de votre secteur d’activité . Mais vous disposez déjà des éléments clés pour préparer le terrain au sein de votre organisation.

Découvrez d’autres avantages du PXM en découvrant  six méthodes pour optimiser son ROI avec Akeneo PIM, ou inspirez-vous des études de cas Akeneo en découvrant nos nombreux cas clients.

Les commentaires sont fermés.

Voir aussi...

3 histoires vraies d’expériences produits qui font peur.

Halloween est de retour et Ziggy, notre fameuse hydre, se met dans l’ambiance en partageant des expériences produits effrayantes ! Mais ce ne sont pas les monstres et fantômes auxquels nous sommes habitués. Les histoires effrayantes de Ziggy racontent comment de mauvaises informations produits entraînent des expériences produits décevantes voire effrayantes.  Si vous êtes prêts…

En savoir plus