6 méthodes pour optimiser son ROI avec Akeneo PIM

Implémenter un PIM représente un investissement à forte valeur ajoutée pour tous les e-commerçants, cela ne fait aucun doute. 

Pour libérer son potentiel de croissance, votre entreprise a besoin que l’expérience produit soit la meilleure possible, ce qui passe par deux facteurs clés. Premièrement, un système d’enregistrement pour des descriptions de produits exhaustives et mises à jour. Deuxièmement, une plateforme permettant de gérer ces données à l’aide de rôles et droits différents, de travailler en équipe et de distribuer vos données produits vers tous les canaux de vente. 

Pourtant, une question revient souvent dans la bouche des managers avant d’investir dans un PIM : « Quel sera le retour sur investissement (ROI)  ? » La bonne nouvelle, c’est qu’il existe plusieurs manières de mesurer ce ROI. Voyons ensemble les différents métriques et calculs qui vous permettront de réaliser votre propre analyse.

Un meilleur taux de conversion

La fonction première d’un PIM est d’améliorer la qualité et l’exhaustivité des informations produits : c’est l’outil idéal pour accroître le taux de conversion. Grâce à des descriptions de produits plus complètes, le PIM a un impact immédiat sur les recherches et le référencement sur Google, en augmentant à la fois le taux de conversion et le montant du panier moyen. Voyons un exemple de comment un PIM peut faire grimper le chiffre d’affaires d’un e-commerçant. 

Prenons un site e-commerce avec 10 millions de sessions par an, un taux de conversion classique de 2% et qui génère 200 000 commandes par an. Implémenter Akeneo PIM augmente le taux de conversion de 3%, on obtient donc un nouveau taux de 2,06 %. Ces mêmes 10 millions de sessions vont donc générer 206 000 commandes. Multipliez la différence (6 000) par le montant de votre panier moyen pour voir l’impact minimum d’un PIM sur votre chiffre d’affaires. Ici, avec un panier moyen de 100 €, cette entreprise augmenterait son chiffre d’affaires de 600 000 € par an grâce à sa solution PIM. 

Moins de retours

Il n’est pas seulement question de convaincre des clients d’acheter vos produits. Ils doivent aussi être satisfaits de leurs achats et ne pas avoir besoin de les renvoyer. Le nombre de retours est une préoccupation croissante pour les e-commerçants. Des estimations montrent que les clients renvoient près de 40% de leurs commandes passées en ligne. Avec un coût moyen de 25 € par retour, vous imaginez bien les frais que cela représente. 

Réduire le taux de retours peut avoir un impact énorme sur l’ensemble des frais de l’entreprise. Or, de nombreux retours sont liés au fait que les clients n’ont pas accès aux bonnes informations pour le produit qu’ils achètent. Autrement dit, plus les informations produits sont de mauvaise qualité et les expériences produits décevantes, plus le taux de retours est élevé. Le PIM propose des fonctionnalités de collaboration et de gouvernance des données grâce auxquelles les commerçants peuvent améliorer les expériences produits. La plupart de nos clients réduisent ainsi leurs taux de retours de près de 10%, et cette donnée doit être prise en compte dans le calcul du ROI. D’après les résultats de notre étude réalisée par Opinionway avec Accenture sur l’Expérience Produit : Quelles sont les attentes des français ? 8 Français sur 10 ont déjà abandonné un acte d’achat et 4 sur 10 ont déjà retourné un produit, en raison d’une information déficiente.

Reprenons l’exemple précédent, avec notre site e-commerce aux 200 000 commandes par an. Si les clients renvoient 30% de ces commandes, cela représente 60 000 retours par an. Au prix de 25 € par retour, cette entreprise accumule des frais s’élevant à 1,5 million d’euros ! En réduisant le taux de retours de 10%, on en compte déjà 6 000 de moins. Avec un nouveau taux de retours à 27%, l’entreprise n’a plus que 54 000 retours à gérer et économise ainsi près de 150 000 €.

Enrichir efficacement les données

Le proverbe est clair : le temps, c’est de l’argent. Mais dans le secteur du e-commerce, à l’ère de l’omnicanal, ce n’est pas seulement un vieil adage : c’est une réalité tangible. Heureusement pour les clients d’Akeneo, nos fonctionnalités collaboratives alimentées par un PIM ultra performant permettent à moins de personnes d’enrichir autant de données produits, en un laps de temps réduit. 

Les e-commerçants répètent souvent qu’un PIM réduit considérablement la charge de travail. Pour évaluer les coûts de productivité de l’enrichissement des données produits, l’entreprise regarde combien d’employés à temps plein travaillent dessus, de près ou de loin. On fait ensuite une moyenne du nombre d’heures que passent ces employés sur les données produits. Des entreprises leader de leur marché nous ont d’ailleurs confié qu’elles espèrent multiplier par 5 la productivité de leurs employés. Nous disposons maintenant de tous les éléments pour calculer vos coûts de productivité.

Reprenons notre exemple d’entreprise e-commerce. Aujourd’hui, ils ont 10 employés qui gagnent en moyenne 50 000  € par an et passent chacun 25% de leur temps à enrichir les données produits, ce qui coûte à l’entreprise environ 125 000 €. C’est là que le PIM entre en jeu : en réduisant le temps passé à enrichir les données produits d’au moins 50%, l’entreprise économise 62 500 € en coûts bruts. 

Réduire le time-to-market

En accélérant la gestion de ses données, l’entreprise réalise non seulement des économies, mais elle augmente aussi son chiffre d’affaires. Un problème récurrent que remontent les e-commerçants est le temps nécessaire pour préparer et commercialiser une nouvelle référence produit. Il n’est pas rare d’entendre qu’il faut au moins 6 semaines pour rassembler les données d’un produit, remplir toutes ses caractéristiques, s’assurer qu’il n’y a pas d’erreur et le diffuser sur les différents canaux de vente.

Résultat : ces e-commerçants ont de nouveaux produits prêts à la vente, mais doivent attendre la fin du cycle d’enrichissement des données. Et pendant ce temps-là, ils perdent de l’argent. Multipliez ce temps mort par le nombre de nouveaux produits qui sortent chaque année et vous verrez que les pertes s’accumulent vite. Plusieurs entreprises e-commerce ont montré qu’un PIM comme Akeneo permet de réduire le time-to-market des nouveaux produits de 80%. Qu’est-ce que cela signifie concrètement ? La méthode la plus simple pour mesurer la valeur d’un time-to-market plus rapide commence par une estimation du nombre de nouveaux produits que vous sortez chaque année. Ensuite, multipliez ce nombre de références produits par votre prix moyen de vente. Avec ces données, vous pouvez estimer la valeur que représentent ces produits dans vos ventes, en moyenne, chaque jour. Enfin, multipliez cette valeur quotidienne par le nombre de jours gagnés en utilisant un PIM comme Akeneo pour réduire votre time-to-market : vous obtiendrez une estimation de votre ROI. 

Le moyen le plus simple de calculer cette métrique est d’utiliser une série de produits en croix. Pour commencer, disons que si je génère 20 millions d’euros par an avec 50 000 références produits, alors avec 10% de références produits supplémentaires, soit 5 000 références produits  de plus, je devrais obtenir un chiffre d’affaires annuel de 22 millions d’euros. Si je génère 2 millions de chiffre d’affaires en plus en 365 jours, cela correspond à 5 479,45 € par journée supplémentaire. Maintenant que je connais le chiffre d’affaires quotidien généré par mes nouveaux produits, je peux calculer quel chiffre d’affaires incrémental je pourrais atteindre en divisant par deux mon time-to-market. Dans notre exemple, le site e-commerce génère 115 068 € en réduisant son time-to-market de 50%, c’est-à-dire en le passant de 6 à 3 semaines. 

Diversifier son catalogue de produits

Vous avez optimisé vos taux de conversion et de retours, et accéléré vos processus d’enrichissement des données et votre time-to-market ? Il est temps de tirer le maximum de votre PIM et d’élargir votre gamme de produits.

De fait, après avoir exploré toutes les fonctionnalités du PIM, énormément de clients d’Akeneo décident d’étendre leur catalogue de produits. Certains choisissent de travailler avec des fournisseurs en dropshipping, d’autres créent leur propre marketplace, et d’autres encore agrandissent ou améliorent la qualité de leur gamme de produits. Quoi qu’il en soit, plus de produits ça veut dire plus de ventes ! Et tout cela est possible grâce à Akeneo PIM.

Reprenons notre exemple et disons que l’entreprise a récemment décidé de diversifier sa gamme de produits avec 10 000 nouvelles références produits soit 2 500 nouveaux produits à chaque trimestre pendant un an. En utilisant un produit en croix similaire à celui de la partie time-to-market, nous pouvons estimer l’impact de ces nouveaux produits sur les résultats de l’entreprise. Si ce site e-commerce génère 20 millions d’euros avec 50 000 références produits, quels seront les revenus avec 60 000 références produits ? À l’aide d’un PIM, cet e-commerçant pourrait dégager jusqu’à 125 000 € de revenus supplémentaires, en fonction de la date de mise en marché des produits, et de leur catégorie (produits phares ou simples accessoires). 

Ajouter facilement de nouveaux canaux de ventes

Akeneo PIM vous permet non seulement de vendre davantage de produits, mais aussi d’ajouter plusieurs canaux de vente. La plupart de nos clients utilisent Akeneo PIM pour traiter efficacement les données produits et les envoyer vers tous leurs canaux de vente.

En augmentant le nombre de canaux de vente où les produits sont disponibles, vos clients potentiels les trouveront plus facilement. Vos clients seront donc plus enclins à réaliser un achat. Mais comment estimer la valeur ajoutée de ces nouveaux canaux de vente pour votre entreprise ?

Commencez par énumérer les nouveaux canaux de vente et multiplier ce chiffre par le nombre de produits qui y seront proposés. Par exemple, disons que notre e-commerçant souhaite ouvrir 3 nouveaux canaux de vente pour proposer en moyenne 2 500 produits sur chacun d’eux. Du fait qu’il faut du temps pour qu’un nouveau canal de vente devienne vraiment efficace, nous partirons donc de l’idée qu’un nouveau canal augmentera de 5% la valeur des ventes actuelles, ce qui dans notre exemple revient à environ 150 000 € de chiffre d’affaires.

Akeneo PIM : l’assurance d’un excellent ROI

Les e-commerçants qui utilisent tout le potentiel d’un PIM sont sûrs d’obtenir un excellent ROI. Ils verront leur chiffre d’affaires augmenter grâce à un meilleur taux de conversion. Ils économiseront énormément d’argent en réduisant les retours. Enfin, ils pourront enrichir davantage de données produits avec moins de ressources humaines, en un laps de temps réduit. À partir de là, ils pourront aussi ouvrir de nouveaux canaux de vente, explorer la possibilité d’élargir leurs gammes de produits ou même démarrer leur propre marketplace. Au total, grâce à Akeneo PIM, le site e-commerce à 20 millions d’euros que nous avons pris comme exemple a généré près d’un million d’euros supplémentaires et a économisé 275 000 € de frais.

Vous voulez en savoir plus sur comment calculer le ROI de Akeneo PIM ? Contactez-nous et nous reprendrons ensemble notre modèle de ROI à partir de vos données et vos hypothèses.

Les commentaires sont fermés.

Voir aussi...

La décision sur Franklin, notre assistant IA

Chez Akeneo, notre ADN nous pousse à accompagner nos clients pour les aider à libérer leur croissance via la création d’expériences produits extraordinaires. Les défis impliqués dans ce processus sont : 1- s’assurer que vous avez le bon nombre et type d’attributs pour décrire vos produits  2- s’assurer que ces attributs sont corrects.  Akeneo a…

En savoir plus