2019 : L’ Année de la Transparence

2019 s’ouvre avec de nombreuses questions

Il est coutume en cette période de début d’année de s’adonner aux traditionnelles prévisions sur les tendances qui contribueront à l’essor de notre industrie sur les douze prochains mois. Exercice toujours périlleux, particulièrement en ces temps de grandes incertitudes et de changements, qui transforment parfois des pronostics éclairés en prédications ésotériques.

Il faut dire qu’il s’en est passé des choses en 2018 dans notre écosystème. Des géants comme Toys’R’Us ou Sears se sont effondrés tandis que d’autres comme Dollar General ou Warby Parker prospèrent. Amazon ne s’arrête plus de grandir mais désormais en répliquant des modèles de vente traditionnels en magasin. La démocratisation des technologies d’intelligence artificielle et de machine learning intriguent et parfois inquiètent, et pourtant les assistants vocaux s’installent progressivement dans nos maisons. Et le tout, dans un environnement géopolitique qui n’a jamais été aussi instable et tendu.

Difficile dans ce contexte de prédire ce qu’il se passera en 2019 tant les signaux contraires pullulent. Retail apocalypse ou mutation utile et nécessaire de cette industrie, bien malin qui saura le deviner. Alors, plutôt que d’endosser mon costume de Nostradamus, je préfère, en ce début d’année, prendre un petit temps de réflexion sur notre rôle à nous, entreprises technologiques, dans ce grand chambardement.

La technologie à la rescousse ?

Même si l’on sait depuis bien longtemps que la meilleure pioche n’a jamais garanti de trouver de l’or, la technologie est, encore aujourd’hui, brandie comme une solution miracle. Surtout dans ces périodes où les marques et distributeurs sont exhortés à agir vite et à innover. Il ne se passe pas une année sans qu’une nouvelle tendance ou technologie censée révolutionner l’expérience client finisse au fond du profond tiroir des fausses bonnes idées ou des concepts mal exploités (vous avez dit chatbot ?). La fast-innovation prête à consommer est un leurre, une promesse vaine. La technologie n’a jamais fait l’innovation. Un CRM ne vous trouvera pas de clients, un site eCommerce ne vendra pas tout seul tout comme un PIM ne gérera pas vos données produits à votre place. Il faut du temps, de l’investissement (humain et financier) et bien sûr une stratégie. Si la technologie a un rôle crucial à jouer et peut devenir un formidable catalyseur de cette transformation, il est surtout urgent de repenser la manière dont elle se construit et se partage.

L’hyper-transparence est la vraie solution

Plus que jamais, nous avons besoin des valeurs fondamentales d’ouverture et de collaboration portées par l’open source pour affronter les défis de demain. Le temps des boîtes noires et de l’obscurantisme technologique est (loin devant Amazon) la plus grande menace actuelle pour le monde du retail et de l’eCommerce. Ce temps doit arriver à son terme.

Et pour triompher de cette période d’incertitude, nous devons rentrer dans l’âge de l’hyper-transparence et de l’expérimentation collaborative. Benjamin Franklin l’avait déjà bien compris en son temps ; il a toujours refusé de breveter la moindre de ses (nombreuses) inventions, considérant que ces dernières pouvaient encore être améliorées par ses pairs. L’innovation doit se penser collectivement, en partageant nos connaissances, nos victoires et nos échecs, en s’alimentant mutuellement pour permettre à chacun de grandir et d’expérimenter.

Cette révolution nécessaire de la manière dont nous concevons et consommons la technologie a déjà commencé en 2018. En attestent les récentes acquisitions des acteurs open source, Github par Microsoft, Magento par Adobe ou encore Mulesoft par Salesforce.com. Et vous pourrez compter sur nous pour en porter fièrement le flambeau en 2019.

Très bonne année à tous.

Vous pouvez me suivre sur Twitter et/ou LinkedIn.

Les commentaires sont fermés.

Voir aussi...

Pourquoi la gestion de l’expérience produit (PXM) est-elle importante ?

Le monde du eCommerce a changé. Les clients exigent une expérience de marque cohérente et pertinente quel que soit le canal d’achat. La Product Experience Management permet aux marques et aux distributeurs d’offrir aux acheteurs ces expériences exceptionnelles, ce qui entrainent une augmentation du taux de conversion, une diminution des retours, une satisfaction des clients et…

En savoir plus